Vous êtes ici

Deniz a choisi de faire un BTS Management Commercial Opérationnel, elle nous raconte !

Actualité - Strasbourg
étudiantes Esarc

Esarc à Strasbourg a ouvert ses portes à la rentrée 2022. L'école qui appartient au groupe Galileo Global Education propose trois BTS : Management Commercial Opérationnel (MCO), Négociation et Digitalisation de la Relation Client (NDRC) et Professions Immobilières (PI). 

Ces trois formations visent à professionnaliser rapidement les étudiants et à les préparer au monde de l'entreprise. Ces trois BTS sont accessibles en alternance, une voie qui permet de se familiariser avec le monde professionnel tout en poursuivant ses études. 

Deniz, étudiante en BTS, nous raconte son expérience en alternance :

étudiantes Esarc

Deniz, 20 ans, est en première année de BTS MCO à Esarc à Strasbourg. Elle s'est d'abord tournée vers l'université. Elle se souvient : « Je suis arrivée à Strasbourg il y a deux ans pour faire une fac de langue, en japonais mais ça ne s'est pas très bien passé. La première année, il y a eu le confinement et la méthode d'apprentissage ne me convenait pas du tout. A la fac, il faut être autonome, et je pense que j'avais besoin d'un cadre. »

Deniz décide de changer de voie et s'oriente vers un BTS à Esarc. « Je savais quelle formation que je voulais faire. J'ai cherché dans plusieurs écoles mais c'est celle-ci que j'ai préféré. L'école nous donne plein d'opportunités, on peut y faire des projets. C'est peut-être matérialiste mais je trouve que le campus est bien fait, qu'il est ergonomique et cosy. Et puis ici, il y a un cadre. Ce sont de petites classes, ce qui nous permet de pouvoir échanger avec le prof, de pouvoir poser des questions. Les professeurs sont des professionnels, ils ont une approche différente », explique-t-elle.  Ne souhaitant pas quitter Strasbourg où elle se sent bien, elle fait le choix de l'alternance, afin de conserver son autonomie. « C'était avant tout une question financière. Sans alternance, je serais retournée chez mes parents pour faire un BTS. L'alternance me permet d'être indépendante et de pouvoir rester ici. »

Un apprentissage plus concret

Après avoir postulé et avoir été admise à Esarc, Deniz s'est alors mise à la recherche d'une entreprise pour ses deux années d'alternance. Un processus au cours duquel elle a été accompagnée par l'équipe de l'école. « J'ai envoyé ma candidature partout. Pendant l'été, je recevais des messages pour faire des cessions de coaching avec l'école. C'était assez complet et direct, on nous donnait des conseils pour trouver une entreprise mais aussi pour la rédaction d'un CV, d'une lettre de motivation, ça m'a énormément aidé, parce que c'était nouveau. Si on avait des entretiens, on pouvait aussi les contacter pour avoir des conseils. »

C'est dans un restaurant de sushis que Deniz obtient un poste en alternance. Elle voit désormais de nombreux avantages à cette formation. « Je pense que quand tu es sur le terrain, tu apprends des choses qui sont plus concrètes qu'à l'école, même si les deux sont importants. La gestion du stress, la morale, les valeurs, le fait de s'adapter aux situations, ce sont des choses que l'on n'apprend pas à l'école. »

Des opportunités professionnelles

Cette expérience a aussi une influence sur les cours, où les étudiants peuvent partager leur vécu. « Quand tu as vu quelque chose en entreprise, une fois en cours, ça te paraît logique. Ce que tu fais en cours c'est de la théorie, tu l'oublieras si tu ne le revois pas, ce qui n'est pas le cas avec l’alternance ».

L'alternance, c'est aussi une façon d'ouvrir les portes de la vie active. 

« Le fait de choisir un BTS en alternance, ça me donne des opportunités plus grandes. A la fin d'un BTS classique, on n'a pas d'expérience dans le travail, ça peut être plus compliqué de trouver un poste. A la sortie de notre BTS, on peut avoir une place dans l'entreprise où on a effectué notre alternance et si ce n'est pas le cas, on a au moins un bagage. »

Alors qu'elle a commencé son alternance depuis quelques semaines seulement, Deniz s'y sent déjà bien. « Je fais du service et petit à petit on commence à voir la gestion des stocks, les planning et d'autres notions. Pour l'instant ça me plait, je suis épanouie », partage l'étudiante qui espère, au cours de son alternance, gagner en responsabilités. Après son BTS, Deniz aimerait entreprendre et créer sa propre entreprise. « Les cours qu'on fait ici me motivent encore plus. »

Vous souhaitez candidater et intégrer un BTS à Esarc à Strasbourg ?

entretien