Portrait Alumni - Maxime Vialin

Bordeaux
Nous retrouvons aujourd’hui Maxime Vialin, alumni de ESARC Evolution Bordeaux, et diplômé d'un BTS Tourisme en 2019. Il nous partager son expérience et ses conseils au sujet de la formation.

Bonjour Maxime, dites-nous pourquoi avez-vous choisi votre école, quel était votre parcours avant ce choix ?

J’ai choisi ESARC pour de nombreuses raisons : d’abord pour le BTS Tourisme mais aussi pour la situation géographique proche du centre-ville dans un super quartier, la réputation de l’école, le dynamisme et les événements du Bureau des Etudiants (BDE BAF), la qualité des locaux et des installations.  

Avant d’intégrer l’ESARC, j’ai fait une classe bilangue au collège, un baccalauréat Scientifique avec classe bilangue Anglais/Allemand et LV3 espagnol puis une année de LEA Anglais/Allemand. Ensuite j’ai voulu entrer dans le monde du tourisme donc j’ai cherché un établissement proposant le BTS Tourisme.  

 

Parmi vos expériences durant vos études, qu’est-ce que vous avez le plus aimé ? Quelle a été l’expérience la plus marquante ?

Ce que j’apprécie le plus dans les études c’est la diversité : une période tu es en cours, une période en stage pour de nouvelles expériences enrichissantes et puis dans les formations en tourisme il y a régulièrement des visites ou sorties sur le terrain. Mais avant tout être étudiant c’est de nombreuses rencontres, c’est là que l’on crée son carnet d’adresses et c’est quelque chose d’assez fort sur le campus BAF. Il n’y a pas une seule expérience marquante mais les voyages et événements du BDE sont vraiment un super moyen de tisser des liens.

Vous étiez donc plutôt épanoui dans notre école, pourriez-vous nous expliquer maintenant de quelle manière votre formation vous a-t-elle permis de vous démarquer dans le monde professionnel ? Quelle valeur ajoutée à votre profil vous a fourni votre format

Je dirais que ce qui pèse le plus lorsque je fais des candidatures, ce sont surtout les stages en entreprise que j’ai pu réaliser durant ma formation, plus que le diplôme en lui-même je dirais. Et s’il y avait une valeur ajoutée que la formation m’a apporté, ce serait l’autonomie et le contact professionnel avec le client compte tenu du caractère très opérationnel des BTS.  

Vous évoquez le caractère professionnalisant de la formation, parlez-nous de votre activité actuelle, un lien avec votre formation ?

Aujourd’hui, conscient que le BTS ne suffirait peut-être pas pour intégrer une équipe organisationnelle ou des postes évolutifs rapidement, j’ai décidé de poursuivre mes études afin d’étoffer et consolider mes compétences. D’abord en Licence 3 Aménagement et Urbanisme afin de mieux comprendre comment s’organisent les espaces d’un territoire et ce qui les régis. Et maintenant en Master Tourisme (Aménagement et Gestion des Equipements, Sites et Territoires touristiques) pour me faire la main et entrer dans le monde professionnel. Je n’exerce donc pas encore dans le monde professionnel mais je pense qu’à l’issue de mon master j’en aurais toutes les qualités et le bagage adéquat.  

Merci pour votre témoignage, auriez-vous un dernier conseil à donner à nos étudiants ?

Mon conseil c’est toujours le même : profiter à fond de ses études que ce soit côté cours ou côté extérieur. Et peut-être aussi de bien choisir ses stages, essayer des expériences différentes pour ajouter des cordes à son arc !